STONES FRENCH CONNECTION
BIENVENUE SUR STONES FRENCH CONNECTION

STONES FRENCH CONNECTION

FORUM CONSACRÉ AUX ROLLING STONES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bruce Springsteen

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3864
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Lun 8 Jan 2018 - 12:10

Springsteen acoustic en 1997

Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3864
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Dim 14 Jan 2018 - 19:00

Quand Bruce rends visite a Jackson

Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3864
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Mer 31 Jan 2018 - 21:54

Rencontre au sommet

Revenir en haut Aller en bas
Mister D
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2103
Age : 46
Localisation : Blois
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Ven 2 Mar 2018 - 22:45

Qui parmi vous a lu (ou est en train de lire) son autobiographie ?

J'ai acheté le version livre de poche.

J'arrive au chapitre 24, page 250 sur 732 : "le début de l'ascension".

Les choses sérieuses commencent enfin !
Revenir en haut Aller en bas
jaggered
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 4938
Age : 58
Localisation : Paris et Midi
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Sam 3 Mar 2018 - 8:03

le fameux article de Jon Landau ?

_________________
"Je suis, avec le hooliganisme, ce que l'Angleterre a fait de mieux !"
Revenir en haut Aller en bas
Mister D
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2103
Age : 46
Localisation : Blois
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Sam 3 Mar 2018 - 8:32

Pas encore. 5 janvier 1973 : sortie de Greetings from Asbury Park N.J.

Album que je réécoute en ce moment : Bruce sous influence Dylan, quelques bonnes chansons mais le style est bien plus ampoulé et - comme il le reconnait dans le livre - les guitares sont quasi-absentes.
Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3864
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Sam 3 Mar 2018 - 9:31

Revenir en haut Aller en bas
Federentieva
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 27
Localisation : Saint-Jean-de-Maurienne
Date d'inscription : 01/12/2017

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Sam 3 Mar 2018 - 11:31

Je l'ai lue. Sur les premiers chapitres, elle ne m'avait pas trop emballé, il a tendance à s'aventurer dans des métaphores un peu perchées. Après, ça s'améliore nettement.
Son processus d'écriture et sa vie personnelle sont bien rendues. En revanche, je trouve dommage qu'il ne donne pas davantage son avis sur ses propres chansons : ses préférées, celles qu'il regrette, ses retours du public... Mais c'est souvent le cas dans les autobiographies. Il passe également trop vite sur son expérience sur scène (hormis pour le Superbowl), point sur lequel j'avais préféré le livre de Carlin.
Enfin, je ne sais pas si vous avez eu la même impression que moi mais j'ai trouvé que Springsteen était beaucoup plus vaniteux et torturé que je ne le pensais.

Notons quand même qu'il consacre un chapitre entier aux Stones à l'occasion de leur duo en 2012. Il parle très peu des autres artistes donc c'est un honneur, d'autant plus qu'il se montre élogieux et tout à fait intéressant dans son propos.
Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3864
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Lun 5 Mar 2018 - 14:21

Obama hier soir est venu assisté a son show



Meziane Hammadi
Revenir en haut Aller en bas
GoodbyeRubyTuesday
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1414
Age : 22
Localisation : NoFuckin'Where
Date d'inscription : 07/01/2012

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Mar 6 Mar 2018 - 0:40

Mister D a écrit:
Pas encore. 5 janvier 1973 : sortie de Greetings from Asbury Park N.J.

Album que je réécoute en ce moment : Bruce sous influence Dylan, quelques bonnes chansons mais le style est bien plus ampoulé et - comme il le reconnait dans le livre - les guitares sont quasi-absentes.

Un très bon album je trouve ! J'ai été très agréablement surpris lorsque je l'ai découvert avec le coffret sorti il y a trois ans.

Des chansons excellemment écrites et quelques unes devenues rapidement des classiques sur scène comme "Spirit In The Night", "Does This Bus Stop At...", "It's Hard To Be A Saint In The City" (que j'adore dans sa version live de 1975 avec, justement, de la guitare à rallonge ! (ce qui fait un peu défaut à l'album, comme tu le dis.)

Il y a aussi du moins bon : en particulier "Mary Queen of Arkansas" que je zappe systématiquement tant je la trouve laborieuse.

Mais pour tout le reste, c'est très bon, du easy-listening, à l'image de ce "Blinded By The Light" d'ouverture, petit bijou rock n' roll presque funkisant avec ses cuivres, très lumineux !

Mon titre préféré de Greetings est la ballade "Lost In The Flood". Je ne savais pas que cet album était particulièrement influencé par Dylan, mais maintenant que tu le dis, il y a dans ce morceau quelque chose qui me bouleverse à chaque fois, et qui peut s'apparenter à ce que je ressens en écoutant de grands titres du Zim. Je trouve les paroles magnifiques, très riches, et en plus de cela, il y a une noirceur, un ton mineur légèrement déconcertant pour du Springsteen, qu'on peut retrouver plus tard dans des morceaux comme "Point Blank", mais qui à ce moment là de sa carrière relève encore de l'inhabituel.

Je préfère largement son premier album à son deuxième, que je n'écoute pratiquement jamais !

Revenir en haut Aller en bas
Mister D
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2103
Age : 46
Localisation : Blois
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Mar 6 Mar 2018 - 8:52

Pour ma part, je préfère quand même le deuxième album qui contient "4th of Juy, Asbury Park (Sandy)" et "Incident on 57th Street", de très belles ballades.

Dès les premières notes de "Thunder Road" sur Born To Run, on sent qu'on a changé de catégorie. Pour moi, les deux premiers BS sont juste sympatoches !
Revenir en haut Aller en bas
GoodbyeRubyTuesday
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1414
Age : 22
Localisation : NoFuckin'Where
Date d'inscription : 07/01/2012

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Mar 6 Mar 2018 - 10:55

Mister D a écrit:
Pour ma part, je préfère quand même le deuxième album qui contient "4th of Juy, Asbury Park (Sandy)" et "Incident on 57th Street", de très belles ballades.

Dès les premières notes de "Thunder Road" sur Born To Run, on sent qu'on a changé de catégorie. Pour moi, les deux premiers BS sont juste sympatoches !

Les deux morceaux que tu mentionnes sont ceux qui passent le mieux quand l'envie me prend d'écouter le disque (et c'est rare).

Mais pour le reste... Je me suis surtout ennuyé avec des titres inutilement longs : "Kitty's Back" synonyme pour moi d'un sommet de neurasthénie rarement atteint chez Bruce !
"Rosalita" également, je n'ai jamais compris l'intérêt de ce titre qui repompe les accords de "Growin' Up", avec des paroles plutôt faciles et assez niaises :
"Now, I know your mama, she don't like me, 'cause I play in a rock and roll band/And I know your daddy, he don't dig me, but he never did understand "

On est pas loin du niveau de "Bobby Jean", chanson plus tardive de Bruce que je trouve incroyablement quelconque !!

D'accord avec toi pour dire que Born To Run est d'un tout autre registre, qui relève du chef d'oeuvre. Et, plus impressionnant encore, le niveau se maintient sur les deux albums qui suivent !

Pas encore pris le temps de lire sa biographie mais je le ferai.
Revenir en haut Aller en bas
Mister D
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2103
Age : 46
Localisation : Blois
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Mar 6 Mar 2018 - 12:11

"Darkness" est pour moi un sommet inégalé, sans doute mon album préféré de Bruce.

"Born To Run" est bien plus lyrique, mais tellement majestueux...

Entièrement d'accord avec toi concernant les titres du deuxième album (et Bobby Jean) qui sont franchement moyens, pour ne pas dire insipides. On se demande : "mais où veut-il en venir" ?

Oui, cette autobiographie vaut le coup mais elle nécessite du temps et de la concentration !
Revenir en haut Aller en bas
jplambert
Membre VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 982
Age : 70
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Mar 6 Mar 2018 - 20:43

Revenir en haut Aller en bas
Mister D
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2103
Age : 46
Localisation : Blois
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Ven 9 Mar 2018 - 8:54

Pages 410 et 411 de l'autobiographie Born To Run :

Je me souviens d'avoir fantasmé sur mes héros du rock et leur vie de rêve en me disant : "Bon sang, il me tarde d'y être." Mais à partir du moment où j'y suis arrivé, je ne me suis pas souvent senti à l'aise. Tout cet hédonisme brut, dangereux mais magnifique, ce matérialisme triomphant me paraissaient bien nus et vains.

(...)

Je ne sais pas pourquoi, mais je ne suis jamais parti aussi loin et ne suis jamais aussi proche de l'extase que quand j'ai le groupe à mes côtés, fidèle au poste, et que j'ai l'impression que toute la vie me traverse en un flash d'éternité. C'est comme ça que je suis. Je me suis depuis longtemps résigné au fait qu'on ne peut pas tous être les Rolling Stones, God bless'em..."
Revenir en haut Aller en bas
jplambert
Membre VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 982
Age : 70
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Ven 9 Mar 2018 - 15:43

Il y a quelques années j'avais lu DON REO & CLARENCE CLEMONS " BIG MAN"
De la vraie vie à la vraie légende.

De mémoire il en ressortait une véritable amitié entre Bruce et Clarence. J'ai toujours les larmes aux yeux quand Bruce lui rend hommage pendant les concerts.

Revenir en haut Aller en bas
Mister D
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2103
Age : 46
Localisation : Blois
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Ven 9 Mar 2018 - 16:18

Et que dire de cette phrase dans le livret de "Wrecking Ball" :

"Clarence doesn't leave the E Street Band when HE dies. He leaves when WE die".
Revenir en haut Aller en bas
jaggered
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 4938
Age : 58
Localisation : Paris et Midi
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Ven 9 Mar 2018 - 17:46

remember les fans


_________________
"Je suis, avec le hooliganisme, ce que l'Angleterre a fait de mieux !"
Revenir en haut Aller en bas
jaggered
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 4938
Age : 58
Localisation : Paris et Midi
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Ven 9 Mar 2018 - 17:48

gimme a C !!
gimme a L !!

etc...
what's that Spell ??[i]

(çà vous rappellera Woodstock)


_________________
"Je suis, avec le hooliganisme, ce que l'Angleterre a fait de mieux !"
Revenir en haut Aller en bas
jplambert
Membre VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 982
Age : 70
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Ven 9 Mar 2018 - 20:27

Les premières minutes ne sont pas de très bonne qualité mais je vous en supplie regardez jusqu'à la fin ou remettez le DVD officiel du concert de NY city.

Il faudra que je retrouve le concert où Bruce commence par cette chanson pour rendre hommage à Clarence et à Danny.



Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3864
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Ven 9 Mar 2018 - 22:31

Pas ma préférée mais elle s"écoute



Je préfère celle là

Revenir en haut Aller en bas
Mister D
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2103
Age : 46
Localisation : Blois
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Lun 12 Mar 2018 - 21:08

GoodbyeRubyTuesday a écrit:
Mais pour le reste... Je me suis surtout ennuyé avec des titres inutilement longs : "Kitty's Back" synonyme pour moi d'un sommet de neurasthénie rarement atteint chez Bruce !

J'ai pensé à toi, peu avant la page 600, Bruce évoque Van Morrisson qu'il admire :

"Van Morrison a toujours été un de mes plus grands héros et une énorme source d'inspiration pour ma musique. C'est de lui que vient la soul blanche des premiers disques du E Street. Sans Van, il n'y aurait ni "New York City Serenade", ni le jazz soul de "Kitty's Back".
Revenir en haut Aller en bas
Federentieva
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 27
Localisation : Saint-Jean-de-Maurienne
Date d'inscription : 01/12/2017

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Mar 13 Mar 2018 - 10:30

C'est un peu dur pour Van de l'associer à des chansons qui, je suis d'accord avec GRT, sont parmi les plus ennuyeuses de Bruce. Après il est vrai aussi qu'il faut s'accrocher pour prendre du plaisir à l'écoute d'Astral weeks, album que je trouve beaucoup plus difficile d'accès que la plupart des autres opus du Nord-Irlandais.
En revanche, je ne suis pas GRT sur Rosalita, que je trouve réussie. J'admets que c'est un peu un fourre-tout où Bruce a voulu montrer tout ce qu'il savait faire de peur de ne jamais faire d'autres albums mais le résultat est original et entraînant. Réduire la chanson à 5 minutes environ ne lui aurait sûrement pas nui mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Mister D
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2103
Age : 46
Localisation : Blois
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Mer 21 Mar 2018 - 17:47

Page 693, chapitre soixante-seize.

GARAGE LAND

Le téléphone sonne. Mick Jagger au bout du fil. Adolescent, je rêvais de recevoir un appel comme ça, mais non, les Rolling Stones n'ont pas besoin d'un ex-boutonneux pour leur prochain concert. En fait, C'EST QUASIMENT AUSSI BIEN : ils jouent à Newark, New Jersey, et se sont dit qu'un chanteur-guitariste du New Jersey en plus sur "Tumbing Dice", ça ferait swinguer les petits culs du coin.

Arrivés à cinquante ans, j'avais croisé pas mal de mes idoles (Sinatra, Dylan, Morrison, Mc Cartney, Orbison), chaque fois j'étais super heureux, mais j'avais quand même tendance à les éviter. Ils étaient trop importants pour moi, et moi encore trop impressionné. Et ça m'allait très bien comme ça. Mais le lendemain soir, me voilà dans la lumière crue de la réception d'un studio de répétition à New-York. La nana à l'accueil hoche la tête et m'indique une porte. J'entre dans une salle de taille assez modeste. Les gars sont là, alignés contre un mur, en formation garage band. Deux guitares, une basse, une batterie, un orgue B3 dans un coin. Le chanteur s'approche, me décroche un sourire qui illumine encore toute la pièce. Bienvenue à la répétition. Keith, Ronnie et Charlie (de derrière sa batterie) me saluent aussi chaleureusement.

Ils ont mis leurs petits amplis Fender côte à côte, exactement selon la disposition qu'aurait choisie n'importe quel groupe au Fort Monmouth Teen Club un samedi soir des années 1960. Pas de pédales d'effets mirobolantes, pas de murs d'amplis, juste le matos minimum pour faire le même rock pur et intemporel. Il y a quelques techniciens, pas d'entourage, et me voilà transporté dans la petite salle à manger où je répétais tous les jours avec les Castiles, sauf que là... ce sont les gars qui ont INVENTE mon job ! Ils ont gravé leur empreinte dans mon cœur depuis le jour où les accords massifs de "Not Fade Away" sont sortis en 45 tours que j'avais acheté chez Britt's, dans le premier centre commercial de notre région.

Après quelques civilités d'usage, je remarque les deux pieds de micro placés côte à côte, à quelques pas devant le groupe. Mick, pragmatique, s'avance jusqu'à celui de gauche. Je prends celui de droite, il lance le One, two, three et Keith, l'homme grâce à qui j'ai appris mon premier solo de guitare, lance le premier riff de "Tumbing Dice". Au cours de mes pérégrinations, j'en ai rencontré beaucoup de gens chez qui soufflait l'esprit, mais aucun n'a la beauté spectrale de Keith Richards. Quelques années auparavant, Patti avait fait les chœurs pour les Stones et sur le premier album de Keith. Un soir, j'étais allé le voir en studio. Il avait pris la main de Patti, m'avait regardé dans les yeux et avait dit, avec un grand respect pour elle : "Ah... ah... celui-là."

A ma gauche, de cette voix qui a fait mouiller des millions de petites culottes, retentit le premier vers de la chanson : Women think I'm tasty, but they're always trying to waste me... (les femmes me trouvent à leur goût, mais avec elles je me prends toujours des coups...) Pour moi, pas de facile de faire comme si j'étais de la bande. Je n'en mène pas large quand Mick me fait signe de prendre le deuxième couplet. Mais je me sens bien. C'est dans mes cordes et si je ne m'en sors pas avec "Tumbling Dice", autant retourner à mes chères études.

Un grand groupe, c'est toujours une histoire d'alchimie. Vue de près, l'alchimie qu'il y a entre ces musiciens est unique. La guitare de Keith répond toujours à la batterie de Charlie, créant un swing qui met le roll dans le rock. C'est le dernier des groupes de rock'n'roll. Créateur d'un des répertoires les plus sous-estimés de l'histoire du rock. Les Stones ont toujours eu plusieurs longueurs d'avance sur leurs concurrents, et ce n'est pas près de changer.

Je m'éclate tellement et je ne peux le dire à personne ! You got to roll me... You got to roll me... On se renvoie la balle, Mick et moi, comme deux Sam and Dave blancs, et puis voilà, terminé. "C'était super", me dit Mick.

On a joué la chanson une fois en tout et pour tout.

En rentrant chez moi, je n'arrêtais pas de me dire : "IL FAUT QUE J'APPELLE STEVE ! Lui va carrément kiffer. Ce truc cent pour cent rock'n'roll." Et pour kiffer, il a kiffé.

Le lendemain soir, on jouait à Newark devant vingt mille habitants du New Jersey. C'était fabuleux mais il n'y avait pas le souffle magique que j'avais senti la veille dans cette petite salle, avec juste ces quatre gars, le PLUS GRAND GARAGE BAND DU MONDE, dans mon petit coin de paradis rock'n'roll.
Revenir en haut Aller en bas
jaggered
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 4938
Age : 58
Localisation : Paris et Midi
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   Mer 21 Mar 2018 - 17:56

magnifique
en images



pris le bouquin à mon tour en bibliothèque

_________________
"Je suis, avec le hooliganisme, ce que l'Angleterre a fait de mieux !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bruce Springsteen
Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bruce Dickinson : En colère contre les groupes de rock
» Bruce Dickinson:" les fans ne sont pas des vaches à lait"
» Bruce Palmer - The Cycle Is Complete 1971
» Bruce dickinson pilote
» Bruce Dickinson avec Astraeus Airlines,la sécurité au programme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STONES FRENCH CONNECTION :: Divers :: Autres groupes-artistes / Autres genres musicaux-
Sauter vers: