STONES FRENCH CONNECTION
BIENVENUE SUR STONES FRENCH CONNECTION

STONES FRENCH CONNECTION

FORUM CONSACRÉ AUX ROLLING STONES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bob Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
jplambert
Membre VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 69
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Lun 12 Déc 2016 - 12:07



Cérémonie de la remise du Prix NOBEL
Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2837
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 13 Déc 2016 - 9:29

Revenir en haut Aller en bas
GoodbyeRubyTuesday
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1121
Age : 21
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 13 Déc 2016 - 10:57

Mise en vente jeudi !

Je me tâte ! Bien envie de le revoir une fois après ce formidable Albi 2015...
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/i-and-i-356843698
jplambert
Membre VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 69
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 13 Déc 2016 - 10:58

je pense que je vais prendre mes places Envie de le revoir également.

Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2837
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 13 Déc 2016 - 14:47

J'y vais , j'y vais pas ....finalement il y a été.

Bob Dylan compares himself to William Shakespeare in his Nobel Prize acceptance speech.
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Jeu 15 Déc 2016 - 15:16

Pour les amateurs, le classique de Scorsese No direction home, est en streaming sur le site d'arte pour quelques jours encore:

http://www.arte.tv/guide/fr/039174-000-A/no-direction-home-bob-dylan
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Jeu 15 Déc 2016 - 15:20

Aline95 a écrit:
J'y vais , j'y vais pas ....finalement il y a été.

Bob Dylan compares himself to William Shakespeare in his Nobel Prize acceptance speech.

Et non, Bob n'y a pas été. Il a juste écrit un discours mais n'était pas présent.
Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2837
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Ven 16 Déc 2016 - 2:35

Il va falloir que je révise mon anglais.
Revenir en haut Aller en bas
GoodbyeRubyTuesday
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1121
Age : 21
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 31 Jan 2017 - 7:26

Nouvel opus pour Dylan le 31 mars, et son premier triple album !

Exclusivement des standards américains, encore, et très certainement pour boucler la trilogie initiée avec Shadows In The Night il y a deux ans.

La pochette est immonde :



La tracklist :
Disc 1:
1 I Guess I’ll Have to Change My Plans
2 September of My Years
3 I Could Have Told You (released, see video above)
4 Once Upon a Time
5 Stormy Weather
6 This Nearly Was Mine
7 That Old Feeling
8 It Gets Lonely Early
9 My One and Only Love
10 Trade Winds


Disc 2:
1 Braggin’
2 As Time Goes By
3 Imagination
4 How Deep is the Ocean
5 P.S. I Love You
6 The Best Is Yet to Come
7 But Beautiful
8 Here’s That Rainy Day
9 Where Is the One

10 There’s a Flaw in My Flue

Disc 3
1 Day In, Day Out
2 I Couldn’t Sleep a Wink Last Night
3 Sentimental Journey
4 Somewhere Along the Way
5 When the World Was Young
6 These Foolish Things
7 You Go to My Head
8 Stardust
9 It’s Funny to Everyone but Me
10 Why Was I Born


Cette sortie anticipée est une bonne nouvelle : on parle déjà d'un nouvel album de compos, digne successeur de Tempest avant la fin de l'année Very Happy !

En attendant, on peut tout de même déjà écouter I Could Have Told You:

Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/i-and-i-356843698
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2837
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 31 Jan 2017 - 10:49

Je vais plutôt réécouter ces titres là





.

Revenir en haut Aller en bas
Midnight Gambler
Membre confirmé
avatar

Masculin Nombre de messages : 298
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 31 Jan 2017 - 15:45

On s'éloigne du rock'n'roll.

Cela ne m'empêchera pas d'aller l'applaudir en avril au Zénith.
Revenir en haut Aller en bas
GoodbyeRubyTuesday
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1121
Age : 21
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Dim 26 Fév 2017 - 5:16

Nouvelle date parisienne, le lendemain du Zénith!

" />
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/i-and-i-356843698
ziggy1957
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1355
Age : 60
Localisation : Brunoy 91
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Dim 26 Fév 2017 - 12:37

Je n'ai vu qu'une seule fois le Robert Zimmerman et il y a un bail !


Revenir en haut Aller en bas
ziggy1957
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1355
Age : 60
Localisation : Brunoy 91
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Dim 26 Fév 2017 - 12:47

ziggy1957 a écrit:
Je n'ai vu qu'une seule fois le Robert Zimmerman et il y a un bail !



et si je me souviens bien il avait aussi été précédé par le survivant des Byrds, Roger McGuinn !!
Revenir en haut Aller en bas
jplambert
Membre VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 69
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Sam 1 Avr 2017 - 1:29





Article dans Rolling Stone d'avril 2017.
Revenir en haut Aller en bas
GoodbyeRubyTuesday
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1121
Age : 21
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Sam 1 Avr 2017 - 3:10

Merci

Article magistral !

Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/i-and-i-356843698
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2837
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 18 Avr 2017 - 2:15

Quand Dylan etait Robert Zimmerman

Revenir en haut Aller en bas
GoodbyeRubyTuesday
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1121
Age : 21
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 18 Avr 2017 - 4:21

Qui sera au Zénith, ou à la Seine Musicale pour applaudir Bob jeudi et vendredi ? Very Happy

Je fais la deuxième date.
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/i-and-i-356843698
Momie Mati
Membre confirmé
avatar

Masculin Nombre de messages : 187
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/06/2015

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Mar 18 Avr 2017 - 5:41

ziggy1957 a écrit:
ziggy1957 a écrit:
Je n'ai vu qu'une seule fois le Robert Zimmerman et il y a un bail !



et si je me souviens bien il avait aussi été précédé par le survivant des Byrds, Roger McGuinn !!

C'était un très mauvais concert et reste un souvenir frustrant.
Pourtant quelle affiche!
Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2837
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Ven 21 Avr 2017 - 4:01



Pas un « bonjour », un « merci », ni un « au revoir » sur scène, mais une belle envie de faire revivre des standards du répertoire américain en mode crooner: le désormais prix Nobel de littérature Bob Dylan, de passage à Paris, n’en a pas fini avec la musique.

Avant de donner vendredi soir le premier concert de la Seine musicale, nouveau temple de la musique posé sur l’Ile Seguin, aux portes de Paris, Bob Dylan a fait étape jeudi soir dans un Zénith complet mais plutôt sage.

Que ce soit derrière son piano, le plus souvent, ou accroché à un pied de micro avec lequel il semble parfois esquisser quelques pas de danse, la légende de 75 ans semble encore bien s’amuser sous son chapeau blanc, pendant que des agents de sécurité font la chasse aux fans essayant de prendre des photos.

Avec ses cinq élégants musiciens, Dylan revisite les époques et les styles pendant 1h45. Il est évidemment question de folk, de blues ou de rock (avec au programme « Duquesne Whistle », « Blowin’ in the Wind », « Early Roman Kings », « Pay in Blood », « Tangled Up in Blue » ou « Ballad of a Thin Man »). Mais le jazz fait désormais partie de son univers, le chanteur prenant désormais particulièrement plaisir à revisiter certains standards américains des années 30 à 50, sa voix rocailleuse affichant une belle profondeur sur des morceaux comme « Stormy Weather », « All or Nothing at all » ou « Autumn Leaves ».

Ces chansons écrites avant l’avènement du rock’n’roll, popularisées par Frank Sinatra ou Nat King Cole, nourrissent les trois derniers disques en date de la star, dont l’imposant « Triplicate » paru en mars. C’est donc paradoxalement les chansons des autres que Dylan semble désireux de mettre en valeur au moment où les siennes lui ont valu l’an dernier un inattendu prix Nobel de littérature, récompense à laquelle évidemment le taiseux chanteur américain ne fait aucune allusion sur scène.

Bob Dylan, après plusieurs mois de suspense, a reçu son prix Nobel début avril, en catimini, à l’occasion du lancement à Stockholm de sa nouvelle tournée européenne.

À la surprise générale, le chanteur, de son vrai nom Robert Allen Zimmerman, avait été récompensé en octobre « pour avoir créé dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine de nouveaux modes d’expression poétique », selon les attendus de l’Académie.

Après son concert à la Seine musicale, vendredi, il est attendu au Luxembourg samedi puis à Anvers, en Belgique, lundi, avant l’Allemagne puis la Grande-Bretagne.

afp
Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2837
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Ven 21 Avr 2017 - 11:35

Une autre photo de Paris

Revenir en haut Aller en bas
Aline95
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2837
Age : 65
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Sam 22 Avr 2017 - 3:52

Dylan a Paris

Revenir en haut Aller en bas
jaggered
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2774
Age : 58
Localisation : Paris et Midi
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Sam 22 Avr 2017 - 4:55

Comment est la Seine Musicale en tant que salle ?
Format Zénith ?
Bonne acoustique ?
Revenir en haut Aller en bas
GoodbyeRubyTuesday
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1121
Age : 21
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Sam 22 Avr 2017 - 15:44

Aline95 a écrit:
Une autre photo de Paris


Cette photo ne vient pas de Paris, pas davantage que celle d'au dessus, qui a plus de cinq ans.
EDIT : Vieilles Charrues 2012

Pour répondre à Jaggered, j'étais au show hier : la salle est bien. Impressionnante, très futuriste de l'extérieur, et à l'intérieur, c'est un Zénith taille légèrement réduite. Au niveau du son, j'ai eu l'impression qu'il y avait quelques flottements, à certains moments, et de là où j'étais (parterre) les aigus m'ont juste atomisé les tympans. A l'inverse, les basses m'ont paru un peu noyées. Mais sinon, son très clair, et précis.

Ca s'arrangera certainement au fil des prestations !!


Dernière édition par GoodbyeRubyTuesday le Lun 24 Avr 2017 - 3:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/i-and-i-356843698
GoodbyeRubyTuesday
Membre d'honneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1121
Age : 21
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Bob Dylan   Sam 22 Avr 2017 - 18:33

21/04/17  - La Seine Musicale

Il est 19h30 lorsque j’arrive sur les lieux de cette deuxième étape parisienne du Never Ending Tour 2017. Un dôme impressionnant se dresse au dessus des arbres qui bordent l’allée menant à cette nouvelle salle, aux airs de vaisseau futuriste posé sur la Seine. Une foule déjà importante se masse sur la passerelle. Parmi eux, on distingue au premier coup d’oeil les « vétérans ». Ils sont une dizaine, alignés tout le long de cette voies, à nous faire face, une pancarte dans les mains, comme peut être un clin d’oeil « subterrien » involontaire à celui qui nous rassemble ce soir. Certains obtiendront sûrement leur sésame…
Car ils sont nombreux, tous ceux qui viennent applaudir Dylan. La salle affiche complet depuis des semaines. A l’intérieur, déjà une petite affluence. Après m’être procuré un programme à 15 balles, je prends place dans les derniers rangs du parterre. La vue est très correcte, quoiqu’un peu trop latérale : je suis à droite de la scène, Bob sera quasiment dos à moi. (Sur le côté, j’aperçois Hugues Aufray…)

20h45. Salle blindée. Extinction des feux, et signal de départ. La traditionnelle intro acoustique retentit à plein volume dans la salle alors que Stu Kimball apparait, dans l’ombre. Puis, à droite, le reste du groupe s’installe. Lumières, Things Have Changed, et notre Zim, droit, solide comme un roc, derrière son piano à queue ouvre le feu. Le son m’a paru très approximatif sur les premiers titres, question de réglages encore en phase de test, certainement. L’atmosphère est à la fois électrique et flottante, ce qui donnera le ton pour le reste de la soirée. Enchainement sur un Don’t Think Twice solide, acclamé par les gradins. (De mon côté, c’est ambiance de morts vivants, je me sens bien seul. Effectivement, les concerts assis, c’est vraiment pas la même chose…)
Je rentre dans le show sur Highway 61. La version est juste incendiaire. George Receli bastonne comme un damné, tandis que tout le groupe fait corps avec l’artiste. Je crois que je n’ai jamais vu un tel niveau de symbiose sur scène… Et puis, la voix : à la fois claire, expressive et saturée sur les refrains, ce qui donne une touche « Tempest », un aspect indémodable à un morceau qui aura cette année 52 ans !
Tout est dans le dialogue continu, un fil d’échanges de motifs à la fois minimalistes (piano) et virtuoses (guitare et slide), comme dans le paysage aride et décadent, « les montagnes d’un passé » de ce Beyond Here Lies Nothin’, que Bob ne semble jamais se lasser d’exécuter, soir après soir, de manière quasiment mathématique.
Car, celui qui maniait autrefois le thin wild mercury sound trouve aujourd’hui sa rédemption dans une étonnante rêverie feutrée, qui décompose substantiellement son oeuvre, et celle des autres. Là où je ne m’y attendais pas, par exemple Stormy Weather diffuse sur scène un climat étrange, il y a de l'électricité dans l’air, mais ce n’est pas la décharge de Like A Rolling Stone. C’est quelque chose d’ancestral, qui n’a pas d’âge, que je ne retrouve pas dans I Could Have Told You et Melancholy Mood.  

Pay In Blood ne m’a  jamais paru sonner autant à propos : « Another politician/pumpin’ out his piss ». Dylan, 75 ans, les emmerde tous. D’ailleurs, autour de moi, ça n’applaudit même plus, ça souffle, ça rumine, ça s’endort, même. Le train fou ne s’arrêtera pas pour autant, et Duquesne Whistle sonne le ralliement, grâce à son intro fédératrice (si si, à ma gauche, quelques bras en l’air scandent le rythme ! Enfin un peu de bon goût dans l’obscurité !). La jam du groupe sur ce titre est mémorable. Dylan alterne entre précision experte et cabotinage irrésistible au piano.
Penchés sur leurs instruments, le maître et ses cavaliers font claquer les fouets, hurler les moteurs à pleine puissance, exécutent une toile singulière, qui trouve ses reflets dans l’éclairage tamisé des rideaux de scène. Là, posé derrière lui, j’aperçois l’Oscar du Nobel. Quelques secondes plus tard, c’est Tangled Up In Blue, la peinture dylanesque ultime. Le temps file à une vitesse folle, et cette putain de salle dégage une ambiance de tribunal. Au dessus des nuées, Charlie libère son jeu de guitare, légèrement faux sur l’intro de Melancholy Mood mais qui atteint dans le bleu une intensité fulgurante ! Je réalise que c’est la première fois et peut être dernière que j’entends ce titre en concert, dans cette salle si pleine de vide.
Ce Tangled Up déborde d’intentions et de tensions : « like it was written in my soul from me to you ». Du génie. Peut être sous l’effet d’une hallucination, momentanée, je distingue pendant Early Roman Kings des formes de colonnes antiques formées par les halos tamisés de lumière dorée qui s’allongent en fond de scène. Spirit On The Water casse malheureusement l’intensité installée par ERK, Love Sick évoque les ténèbres de l’esprit et du coeur de manière si bouleversante que je peine à comprendre l’impassibilité de mes voisins. Le riff de Stu est brillant de précision sur tout le morceau. On est définitivement dans une version jumelle de Time Out Of Mind, la guitare de Sexton en plus, et la voix de Dylan plus essouflée, plus traînante.
Enfin, le sommet, pour l’éternité, ce Desolation Row qui fut porté si haut ce soir à la Seine Musicale… Le groupe ne s’économise pas sur ce titre, et soutient la trame, le cycle infernal, carnavalesque des mots et des syllabes que seul Dylan semble pouvoir étirer, moduler à sa guise. C’est le moment le plus fort du concert, les acclamations se font entendre aux fins de couplets. C’est indéniablement plus puissant qu’à Albi, car plus rodé, plus travaillé.
Et c’est enfin ce final que je rêvais d’entendre : Soon After Midnight, particulièrement touchante de simplicité, de grâce, Old Black Magic, que je n’attendais pas spécialement, à tort, et le dyptique Wasted Years/Autumn Leaves en final.

Au moment du rappel, ruée vers les barrières, je profite du mouvement de foule et me retrouve au premier rang à droite, ce qui me permet d’apprécier Blowin’ et de savourer un Thin Man monstrueux de maîtrise et parfait en clôture.

Voilà pour mes impressions à vif ! Belle salle, avec un son un peu trop aigu (mes oreilles ont souffert après le concert, et pourtant je les ai exposées à pire que ça !) configuration assise naze, crooners un peu laborieux (exception faite de Black Magic et Stormy Weather, je trouve), et set incroyablement solide !! Il y a de nouveau une force dans la voix de Dylan, que je n’avais pas entendu à Albi il y a deux ans.

1.Things Have Changed
2.Don't Think Twice It's Alright
3.Highway 61
4.Beyond Here Lies Nothin'
5.I Could have Told You
6. Pay In Blood
7.Melancholy Mood
8.Duquesne Whistle
9.Stormy Weather
10.Tangled Up In Blue
11.Spririt On The Water
12.Early Roman Kings
13.Love Sick
14.All Or Nothing At All
15.Desolation Row
16.Soon After Midnight
17.That Old Black Magic
18.Long & Wasted Years
19.Autumn Leaves
(encore)
20.Blowin' In The Wind
21.Ballad of A Thin Man




Dernière édition par GoodbyeRubyTuesday le Dim 23 Avr 2017 - 4:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/i-and-i-356843698
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bob Dylan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bob Dylan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bob Dylan et l'harmonica
» Bob Dylan Clip:Scarlett Johansson
» Bob Dylan, le livre 100 chansons de légendes
» Vente BD Neuve - Bob Dylan Revisited - 6 euros au lieu de 20
» Happy Birthday Mr Bob Dylan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STONES FRENCH CONNECTION :: Divers :: Autres groupes-artistes / Autres genres musicaux-
Sauter vers: